La faille en toute chose

Faille en toute choseLouise Penny
Éditions Flammarion Québec
507 pages

Résumé:

Noël approche : la campagne revêt son blanc manteau et s’égaye de joyeuses lumières. Toutefois, pour l’inspecteur-chef Armand Gamache, le temps des retrouvailles au coin du feu est troublé par des ombres menaçantes. Ses meilleurs agents ont quitté la section des homicides, son fidèle lieutenant Jean-Guy Beauvoir ne lui parle plus depuis des mois et des forces hostiles semblent liguées contre lui. Quand Myrna Landers, la libraire de Three Pines, lui demande de l’aider à retrouver l’amie qui devait la rejoindre pour les Fêtes, il saisit l’occasion d’aller se réfugier dans les Cantons-de-l’Est avec ceux qui lui sont restés loyaux. Intrigué par le refus de Myrna de révéler l’identité de la disparue, Gamache découvre qu’il s’agit de la dernière des quintuplées Ouellet. Au terme de son enquête, il trouvera certainement un assassin, mais pourra-t-il enfin trouver la paix ?

Mon commentaire:

Neuvième roman de l'auteur traduit en français, La faille en toute chose est la suite logique du précédent, Le beau mystère. On y retrouve Beauvoir suite à sa décision déchirante, la relation difficile qu'il entretient maintenant avec Gamache et ses graves problèmes de dépendance entretenues volontairement et sournoisement par son nouvel employeur... Mais ce neuvième volume, c'est également l'aboutissement d'une enquête sous-jacente qui s'étire depuis le début et que l'on découvre peu à peu au fil des romans: l'affaire Arnot, les coulisses corrompues de la Sûreté du Québec, les ennemis de Gamache et ce qu'ils sont prêts à faire (soit presque tout) pour le faire tomber...

Ici, plusieurs enquêtes se chevauchent. En toile de fond, il y a l'ombre d'Arnot et la vidéo diffusée sur Internet. Il y a la mort d'une jeune femme qui semble n'avoir aucun lien avec ce qui
préoccupe Gamache. Il y a également la mort d'une amie de Myrna, l'une des quintuplées Ouellet, dont on découvre peu à peu l'histoire qui n'est pas sans rappeler celle des jumelles Dionne. Finalement, entre les différents dossiers on retrouve les préoccupations relatives aux ponts et tunnels de Montréal, un écho certain dans notre actualité ces derniers temps.

La faille en toute chose se déroule à la période des Fêtes. Gamache est seul, sa famille étant à Paris. Il doit bientôt aller les rejoindre. Cependant, les choses se précipitent, il fait appel à des gens experts en informatiques pour traquer ce qu'il attend depuis bien longtemps. Toute la course-poursuite dans les méandres informatiques nous est raconté avec beaucoup de suspense et j'ai adoré ces parties plus techniques. La traque est tout simplement passionnante.

Comme toujours, dans les romans de Louise Penny, nous retrouvons avec grand plaisir Three Pines, le bistro, les amis, la douceur des maisons et de la petite librairie de Myrna. Malgré des sujets plus difficiles, l'humour est toujours bien présent, surtout dans les dialogues avec Ruth, Gabri et Olivier. Il n'y a que chez Louise Penny que l'on peut retrouver des dialogues hilarants... et un canard assis confortablement dans un bistro!

De tous les livres de Louise Penny, celui-ci est maintenant dans mes préférés. Il n'a pas détrôné Révélation brutale, qui reste à mes yeux son roman le plus abouti, mais c'est réellement un très bon roman.

À lire!

Un extrait:

"Et l'homme aura pour ennemi les gens de sa maison." p.31

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau