Sleepy Hollow: la légende du cavalier sans tête

Sleepy Hollow: la légende du cavalier sans têteWashington Irving
Éditions Pockets
191 pages

Résumé:

La nuit venue, près du pont, on raconte que le Cavalier sans tête erre sur son cheval, à la recherche d'une tête de remplacement à celle qu'il a perdue pendant la Guerre...

Mon commentaire:

Washington Irving est né le 3 avril 1783, à Manhattan. Son prénom peu commun lui a été donné en hommage à Georges Washington. Il a fait des études de droit, est devenu avocat, mais ne pratique pas. Très tôt, il est attiré par les livres et l'écriture. Il publie d'abord dans la presse, avant de partir vivre à Londres, à Paris, puis en Espagne. Il a une liaison avec Mary Shelley, l'auteur de Frankenstein, avant de devenir secrétaire à l'ambassade américaine de Madrid. Il y écrit aussi des livres d'histoire sur l'Espagne et des contes et nouvelles, avant de rentrer chez lui, à New York. On lui doit entre autre d'être l'un des premiers auteurs américains à être renommé à l'étranger. C'est également l'un des premiers auteurs américains à faire état de la dégradation des liens qui unissent les Amérindiens et les Européens dans son roman Astoria. On lui doit certaines expressions encore utilisées aujourd'hui, comme le célèbre "Gotham" pour désigner New York, popularisé par la suite par la série Batman. Washington Irving décède en 1859, à l'âge de 76 ans.

C'est en 1819 qu'il publia La légende du cavalier sans tête, aussi connu sous le titre de La légende du Val Dormant ou encore de Sleepy Hollow, qu'a popularisé le film du même nom réalisé par Tim Burton en 1999. Cette nouvelle raconte l'histoire d'Ichabod Crane, un maître d'école qui vient d'être engagé à Tarrytown, près du Val dormant. Ichabod Crane est un homme efflanqué, osseux et maigre. Ichabod Crane, en plus d'enseigner à la petite école, donne des cours de chant. C'est l'occasion pour lui d'entrer dans les maisons des familles du comté et de prendre, parfois, place à la table lors des repas. Car il faut dire qu'Ichabod est un gros mangeur, un gourmant notoire, même s'il demeure d'une maigreur presque effrayante. On a d'ailleurs droit à quelques descriptions de plats et de pâtisseries qui donnent vraiment l'eau à la bouche! Ichabod donne donc des cours de chant et c'est donc l'occasion pour lui de rencontrer Katrina Van Tassel, une jeune fille douce et potelée, aux joues comme des pêches, de qui il tombe amoureux. Malheur pour lui, il n'est pas le seul! La belle Katrina a plusieurs prétendants, dont Brom Van Brunt, un colosse local qui fait les quatre cent coups. On l'appelle aussi Brom l'Osseux. C'est face à cet adversaire qu'Ichabod, qui ne fait pas le poids, devra se "battre"... Sachez que lors d'une soirée organisée chez les Van Tassel, Brom l'Osseux fera trembler d'effroi l'assistante en racontant des histoires de peur. Dont celle de la légende du Cavalier sans tête. On raconte, que la nuit venue, près du pont, Le Cavalier erre sur son cheval, à la recherche d'une tête de remplacement à celle qu'il a perdue pendant la Guerre...

Cette édition regroupe deux textes. Tout d'abord une novélisation du scénario du film Sleepy Hollow. Suit la nouvelle originale de Washington Irving.

Washington Irving avait un don de conteur indéniable. Sa légende se lit d'un trait, elle est bien écrite et donne naturellement envie de découvrir les autres écrits de l'auteur. Washington Irving est sans contredit un écrivain à (re)découvrir. Fait intéressant à noter, le village de Sleepy Hollow, entretien la légende autour de son nom. Nombre d'illustres personnages (Washington Irving, Nathaniel Hawthorne, Henry David Thoreau...) sont inhumés dans son cimetière. Le village profite également de l'Halloween pour offrir toutes sortes d'activités frissonnantes, allant de la lecture de contes aux tours guidés, en passant par un défilé d'Halloween et autres célébrations.  Le village donne beaucoup de place à l'Histoire et aux légendes. Je trouve intéressant qu'un village immortalisé dans un conte, entretienne son Histoire et l'attrait qu'il peut avoir pour les lecteurs. Cette communauté a été fondée par des Hollandais. De là, le nom qu'a donné Irving à son personnage de Katrina Van Tassel. Si on lit l'anglais, le village de Sleepy Hollow offre un site Internet très intéressant. En suivant les liens, on peut voir toute l'influence qu'a eu la nouvelle de Washington Irving sur la vie du village et en connaître l'histoire, qui est captivante.

Un extrait:

"Ichabod était le compagnon parfait de ce coursier. Des étriers trop courts amenaient ses genoux cagneux au niveau du pommeau de la selle et ses coudes pointus dépassaient telles les pattes d'une sauterelle. Il tenait sa cravache comme un sceptre: quand son cheval partait au trot, le mouvement de ses bras évoquait les battements d'ailes d'un oiseau. Un petit chapeau de laine reposait sur le haut de son nez - car c'est bien ainsi qu'il faut nommer l'étroite bande qui lui tenait lieu de front - et les pans de son manteau noir flottaient au vent [...]"

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 2012-10-13